Menu

Quantum Of Solace

Martin - 15 novembre 2008
#Cinéma Quantum Of Solace

Quantum Of Solace

Bonjour tout le monde !

La franchise James Bond ayant été brillamment relancée par l’excellent Casino Royale, tout le monde attendait donc une confirmation de la « renaissance » de la saga avec la sortie de ce nouvel opus.

En sortant de la salle, le mot qui vient à l’esprit, c’est « Dommage… « . Dommage parce que il avait tout pour plaire : un méchant bien de chez nous ( Mathieu Amalric en Dominic Greene) , une James Bond girl classieuse ( Olga Kurylenko ) , et la promesse d’une vengeance impitoyable d’un James Bond terrassé par la mort de son amie Vesper.

On pourrait reprocher au film de s’éloigner trop de l’esprit James Bond, mais si cela avait été réussi et subtil, comme dans Casino Royale, il n’y aurait rien eu à dire.  Malheureusement, le film s’affranchit vraiment trop des codes instaurés dans les James Bond, pas d’humour, pas de « My Name Is Bond »… Evidemment cette critique n’est pas fondée sur le film en lui même, mais cela a pour effet d’enlever un peu de charme au film… Celui ci n’est pas mauvais. Le problème, c’est qu’il y a trop de cascades, trop de tout, comme d’habitude, et le charme Casino Royale n’opère plus. Pourtant, le costume sied à merveille à Daniel Craig. Une fois n’est pas coutume, les sentiments de Mr Bond sont revélés, et le personnage est abordé avec plus de complexité. Mais le film est court, et on se perd dans le scénario qui se veut raccord avec le film précédent mais en même temps indépendant. Mathieu Amalric est impeccable, néanmoins ( et c’est le scénario qui veut ça ) pas assez présent, pas assez méchant.

Bref, un James Bond radical mais trop fouilli, un film du dimanche soir en fait, et c’est dommage car James Bond méritait mieux que cela. Mais on est pas trop inquiet car Daniel Craig porte le costume à merveille, et on le verra rebondir. En attendant, on aura un gout d’inachevé…

  • Cedric

    Peut-être que le filon s’épuise aussi…

  • bunnydiver

    D’accord avec le commentaire. Film d’action sympa, mais pas un vrai James! Pas d’humour et de petites phrase qui désarçonnent, pas de gadgets, moins torride….et c’est le premier ou on ne voit pas Q. Donc, pas un James. Dommage car il avait pas mal de chose pour lui.
    On ressort avec un sentiment de manque.

  • Martin

    je ne pense pas que le filon s’épuise : on peut toujours renouveler, je pense que Casino Royale avait justement su renouveler le genre, mais malheureusement Quantum Of Solace continue mal la saga je trouve…

  • guillaumeux

    Personnellement je ne suis pas aussi intransigeant que vous.

    Le film a de bonnes idées et les acteurs sont toujours très bons. L’humour est subtil mais il y en a  peu, c’est normal, ce film est beaucoup plus noir que le précédent.
    Justement cette noirceur est plus intéressante, car le personnage de James Bond prend toute son ampleur.
    Il ne faut pas voir ça comme un James Bond de Sean Connery, Roger Moore ou même Pierce Brosnan, mais plutôt comme la continuïté de Casino Royale !
    De même pour les remarques sur Q, l’acteur est mort, mais chronologiquement ça ne pose pas de problèmes puisque Casino et ce dernier film sont censés être les premiers épisodes de l’agent 007.

    Bref j’ai bien apprécié le film, et les scènes d’actions gagnent en réalisme et en brutalité.

    On retrouvera un peu du James Bond que l’on connait dans le prochain film à ne pas en douter !
    Mais ça nous semblera logique et la transition sera douce :p.



Pin It on Pinterest