Menu

[Wii] Silent Hill : Shattered Memories

Vincent Pierlot - 6 mai 2010
#Tests de Jeux vidéo [Wii] Silent Hill : Shattered Memories
Silent_Hill_Shattered_Memories.jpg

La saga d’horreur Silent Hill revient cette année sur Wii avec Silent Hill : Shattered Memories. Une réécriture du premier opus que j’avais pu vous faire découvrir dans une preview et une session live. Cette fois-ci le jeu complet ayant été retourné de diverse façon je vous propose de découvrir mon bilan-test sur ce jeu pas comme les autres.

Une histoire étrange qui commence chez le PSY

Silent Hill Shatered Memories est un jeu d’horreur psychologique qui va faire appel à une atmosphère peu rassurante et non une pluie de monstre pour instaurer un climat assez dérangeant. Le morcellement de votre aventure entre 3 phases de jeux distincts y contribue beaucoup. Pour faire court sur l’histoire, sachez que vous incarnez un père dont la fille a disparu après avoir été victime d’un accident de voiture aux abords de la ville enneigée de Silent Hill. La première phase de jeu que vous allez vivre se déroule une dizaine d’années après les faits chez un psychiatre. Ce personnage, très intéressant va être d’une certaine importance pour le déroulement du reste de votre aventure. En effet, il va vous soumettre de manière récurrente à différent tests et activités qui vont impacter sur le reste de votre aventure. Qu’il s’agisse du comportement de certains personnages, de leurs tenus, de la couleur de la boite aux lettres ou de variations de la séquence de fin ; sachez que vos choix sans êtres si importants que cela viendront personnaliser votre expérience de jeu. Les fans des Silent Hill regretteront surement ce manque d’impact comparé à l’épisode originel. Mais encore faut-il y rejouer pour s’en rendre compte.

 

Des énigmes en milieu étrange

Cette seconde phase de gameplay qui se déroule précisément juste après l’accident dans la ville de Silent Hill vous mettra véritablement aux commandes du héros lampe torche à la main. Vous contrôlez cette dernière avec le viseur de la wiimote et les déplacements du personnage avec le nunchuck. Une combinaison qui se révèle d’ailleurs efficace. Votre progression suivant un chemin assez linéaire sauf à de rares moments où vous aurez le choix entre deux chemins. Durant votre périple dans la ville, vous allez entrer progressivement dans son ambiance étrange voir dérangeante à certains moments. La wiimote joue d’ailleurs un rôle important dans ce processus puisque c’est au travers de son haut-parleur que seront diffusés les coups de téléphone. Ces conversations reçues après diverses actions vous feront ainsi découvrir des bribes d’histoire des habitants de la ville si étrangement désertique. Mais le téléphone portable sert également à bien d’autre chose. Unique moyen de sauvegarde, carte avec localisation précise, prise de fantôme en photo et possibilité d’appeler n’importe quel numéro trouvé durant votre périple. Et si votre wiimote-téléphone commence à émettre d’étranges bruits, c’est que vous êtes tout près de quelque chose…

Sur le chemin de l’étrange, vous allez également devoir résoudre des énigmes. Certaines sont d’ailleurs très bien pensées, d’autre beaucoup plus basique, mais globalement celle-ci reste peut nombreuses peut nombreuse.

SHSM03.jpg

 

Cours Harry, Cours !

Enfin, tout cela sera également ponctué de phases dans le Silent Hill altéré. Comprenez par là qu’à certains moments de l’histoire votre environnement va se transforme en piège de glace. Et cette transition assez surprenante la première fois se fait en temps réel. À partir de ce moment là, vous allez devoir fuir des monstres qui ressemblent vaguement à des humains. Aucun moyen de vous défendre hormis en ramassant l’une des rares fusées de détresse que vous croiserez. Vous pourrez également vous cacher dans une armoire, sous un lit où simplement renverser derrière vous des meubles pour ralentir vos poursuivants. Et si l’un d’entre eux vous rattrape, un petit mouvement de télécommande vous permettra de le repousser. Mais soyons honnêtes, ces phases sont sans doute le gros défaut du jeu. Car même si elles rajoutent un coup de pression au joueur à certains moments ; elles peuvent vite devenir une vraie plaie si vous ne trouvez pas la porte de sortie. Et autant vous dire que cela va vous arrivé puisque ces niveaux sont pensés comme des mini labyrinthes.

Je finirais ce test en vous lâchant deux mots sur la réalisation du jeu qui est plutôt de bonne qualité pour la wii. Même si les graphismes ne sont pas beaucoup plus aboutit que sur PS2, cela reste très propre et une modélisation des personnages soignée ; sans oublier une petite mention pour l’effet « vieille vidéo-cassette » qui imprègne votre écran durant toute la partie. Du côté de la bande-son, enfin des bruitages ceci participe bien à l’atmosphère du titre sans être trop présent.

 

CONCLUSION

Au final, Silent Hill Shattered Memories est un bon petit jeu d’horreur psychologique qui propose une relecture intéressante du premier opus. Parsemé d’exploration et de quelques énigmes de qualités, il bénéficie d’un gameplay à la wiimote parfaitement maitrisé. Cependant, il pêche par un manque de contenu, quelques phases qui peuvent se révéler lourdes et un trop faible impact de nos choix sur l’histoire contrairement à l’opus original.

    Points positifs:

  • gameplay à la wiimote
  • histoire
  • l’aspect psychologique
  • énigmes
    Points négatifs:

  • Phases de courses poursuites
  • durée de vie
  • manque d’impact de nos choix
  • Perplexe sur l’intérêt de refaire le jeu


  • Développeur : Climax
  • Éditeur : Konami
  • Genre : Horreur
  • Joueurs : 1
  • Jeu en ligne : NON
  • Date de sortie : 25 février 2010
  • Également disponible sur : PSP – PS2

[ad href= »kelkoo:silent hill shattered memories:center »]push[/ad]


Nous rappelons que les appréciations sont à remettre dans leur contexte, et dépendent de l’avis seul du testeur. Il n’est pas conseillé de comparer les notes de deux jeux différents. La note est à titre d’information pour un jeu donné, au moment du test; nous vous invitons à lire attentivement celui-ci dans son intégralité.



Pin It on Pinterest