Menu

Buried. Cercueil game.

ONeill - 6 novembre 2010
#Cinéma Buried. Cercueil game.

Buried est un peu un ovni cinématographique.

C’est un film d’1h30 qui se passe dans un cercueil. Les bons échos et la curiosité m’ont poussé à aller le voir.

Ouvrez les yeux. Vous êtes dans un espace clos, sous 1 tonne de terre irakienne avec 90 minutes d’oxygène et pour seule connexion vers l’extérieur un téléphone portable à moitié rechargé. Tel est le destin de Paul, entrepreneur Américain pris en otage et enfermé dans une boîte. Le temps file et chaque seconde qui passe le rapproche d’une morte certaine…



Le thème m’a tout de suite fait penser à Phone Game qui à l’époque soulevait déjà la curiosité. Seulement Joel Schumacher avait la possibilité de varier un peu plus les plans étant donné que la scène se passait en extérieur.

Apparemment Hitchcock avait déjà fait un film dans ce style, Lifeboat qui se passait sur un canot de sauvetage, mais je ne l’ai pas vu.

Buried repose pour beaucoup sur la prestation de Ryan Reynolds qui sur 1h30 de film doit occuper 1h29. C’est un acteur qui monte en ce moment à Hollywood et avec ce film cela ne peut que continuer. En tout, on ne voit que deux acteurs à l’écran, les autres étant des voix. Mais je n’en dirais pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue.

Contre toute attente on ne s’ennuie pas. Il faut savoir que le personnage possède quand même un briquet et un téléphone portable à moitié chargé qu’il utilisera les trois quarts du film faisant avancer l’histoire.

Dans le film ils justifient le passage des ondes téléphonique par le fait qu’il ne doit pas être enterré trop profondément. J’ai quand même des doutes mais on oublie ce détail et les quelques petites incohérences pour se faire happer par le film.

L’atmosphère est pesante et la tension monte progressivement sur plusieurs plans notamment à la fin. Le scénario est aussi un pamphlet d’un certain système américain (procès, emploi, crise financière…).

Le réalisateur arrive à varier suffisamment les champs pour ne pas lasser ce qui révèle de l’exploit vu la taille de la « scène ».

Petite anecdote, Buried a été tourné en 17 jours et apparemment c’est un petit phénomène surprise. A voir les chiffres dans quelques semaines mais il le mérite.

Je n’irais pas jusqu’à dire que ce film est extraordinaire mais c’est une réussite d’interprétation et de réalisation. Quand je vous disais que nous étions dans une bonne période.

  • Orkanik

    Ouais, c’est cool :) Encore une fois je ne savais pas quoi en penser! Du coup, ça me tente.
    Merci!

    • ONeill

      Ma soeur l’a vu et a adoré.

      Et j’ai entendu une autre personne en dire du bien donc si avec tout cas t’es pas encore plus convaincu. 😉

  • Orkanik

    Ok! Reste plus qu’à convaincre ma moitié…



Pin It on Pinterest