Menu

Review | Forza Horizon (Xbox 360)

Cyril Letonnelier - 30 octobre 2012
#Tests de Jeux vidéo Review | Forza Horizon (Xbox 360)

Forza Horizon sort la licence des sentiers battus et nous emmène hors des pistes, pour faire des courses de ville, de rue et de nuit. Il faut l’avouer, les types de Playground Games ont fait un travail remarquable.

Temps de jeu personnel: 38 heures

De la simulation automobile axée action ?

Forza Horizon se déroule dans les montagnes du Colorado, en plein milieu d’un festival de folie qui s’appelle Horizon. Vous allez devoir enchaîner les courses de l’évènement pour gagner des points et ainsi débloquer de nouvelles courses et ainsi de suite, jusqu’à ce que vous deveniez le champion du festival. Une trame scénaristique donc, qui change par rapport aux autres Forza. Ici on se bat à chaque palier contre une star, et on gagne sa meilleure voiture une fois qu’on passe à l’étape d’au dessus. C’est classique mais efficace.

Il existe plusieurs types de courses. Les courses à 8 ou 12, où vous devez faire plusieurs tours de piste, et celle où vous devez être simplement le premier à atteindre la ligne d’arrivée (course de cote). En plus de ça, il y a les évènements fun où vous devez battre un adversaire assez original (avion, hélicoptère,…) pour amuser la galerie. S’ajoute à ça les courses de rue, illégales et organisées par des stars (souvent de nuit). Et enfin les un contre un, que vous pouvez déclencher quand vous voulez pendant que vous vous baladez dans le Colorado. A n’importe quel moment il vous suffit de rester derrière une voiture de course, appuyer sur X et hop, vous faites la course jusqu’à un point donné. Kiffant.

Autant vous dire qu’avec tout ça, vous avez pas mal de temps de jeu. Ce qui caractérise le plus ce Forza, c’est sa variété de possibilités. Si avant nous étions coincé sur nos pistes en asphalte, ici on a droit à plusieurs revêtements et plusieurs sensations de conduite. On a aussi une gestion de la lumière et de la journée qui nous permet de continuer à rouler pendant que la journée passe. Il arrive donc de commencer une course alors qu’il fait jour et de la terminer avec nos phares pour nous éclairer. On a d’ailleurs une sensation de fun énorme quand on fait des courses de rue de nuit.

Forza Horizon a récupéré pas mal de points positifs de ses grands frères. Que ce soit les graphismes magnifiques, la conduite simulation, la personnalisation des autos et toutes les petites innovations qui font du bien (ligne de conduite, rewind, auto-upgrade). Par contre, on a viré quelques features qui étaient bien dans Forza 4. Les dégâts sont purement esthétiques et il n’influence en rien l’état et la conduite de votre voiture. Les courses se suivent et ne se ressemblent pas, vous forçant à acheter des voitures particulières. Pas moyen de faire une vraie course en classe S ou R2 avant longtemps du coup…

La gestion amie/club est toujours là, vous permettant de partager des voitures avec vos potes et de comparer vos temps. Après chaque course on vous propose un rival qui a fait un peu mieux que vous et vous pouvez vous battre contre son fantôme. Par la même occasion des détecteurs de vitesse sont installés un peu partout et un leaderboard est en place pour savoir qui va le plus vite à chaque endroit.

Mais une des grosses nouveautés de Forza Horizon, c’est sa prise en compte du skill (talent) que vous avez en conduisant. C’est un peu le retour des Kudos de Project Gotham Racing ! Drifts, aspirations, accélérations et sauts vous rapportent des points de style vous permettant de monter dans le classement de popularité. Ce classement débloque des voitures et des courses, alors vous avez intérêt à apprendre à conduire vite et bien ! Enfin il ne serait pas juste de ne pas parler de la musique dans le jeu. Vous avez trois radios (rock, electro, indie) d’une vingtaine de musiques chacune et il faut avouer qu’elles sont très bien faites. Entre les animateurs et la musique, on se croirait vraiment au Colorado.

CONCLUSION: Forza Horizon permet aux joueurs de sortir des pistes pour aller s’amuser dans la ville faire des courses folles. Le cycle jour/nuit est un vrai plus qui ajoute pas mal de fun. C’est un incontournable en solo ou à plusieurs !

8.5/10
Informations
La gestion de la journée
Les différents revêtements au sol
Les events fun
Pas de dégâts

Développeur : Playground Games / Éditeur : Microsoft / Genre : Course / Joueurs : 1-12
Jeu en ligne : Oui / Date de sortie : Disponible / Disponible sur : Xbox 360


Notation:
0.0 – 3.5 | Fuyez, ce jeu ne parviendra qu’à vous faire perdre votre temps.
4.0 – 5.5 | Plutôt moyen, on ne le conseille que si vous n’avez rien d’autre.
6.0 – 7.5 | Les fans aimeront, les autres seront un peu plus dur à convaincre.
8.0 – 9.5 | On se rapproche du hit incontestable. A acheter les yeux fermés.
10 | Le jeu à posséder dans sa collection, c’est plutôt rare.



Pin It on Pinterest