Menu

Review | Far Cry 3 (Xbox 360)

Cyril Letonnelier - 22 novembre 2012
#Tests de Jeux vidéo Review | Far Cry 3 (Xbox 360)

FarCry 3 nous transporte encore une fois sur une île perdue ou presque, où il va falloir se battre pour survivre. Je n’avais pas aimé le 1, le 2 était nul à souhait, du coup le 3 me laissait perplexe. Et bien finalement non. C’est un véritable FPS aux allures de RPG qui nous propulse dans la jungle. A réserver aux adultes.

Temps de jeu personnel: 25 heures

Far Cry 3 sent bon le FPS/RPG, et c’est plutôt top

Vous et vos potes étiez en vacances, vous avez été kidnappés sur une île, à vous de sauver vos amis, vos frères, de Vaas le psychopathe qui tue tout le monde pour le fun. Fin du scénario. Vous incarnez JAson Brody, un mec comme les autres qui va devenir une machine à tuer assez rapidement. Pour sauver toute la bande, vous devez devenir copain avec les locaux et ainsi vous transformer en guerrier tribal (ou presque). Vous en avez toujours rêvé, avouez le !

Le jeu se déroule dans un monde ouvert à la Just Cause, avec la possibilité de vous balader où bon vous semble. Pour cela, des voitures et autres engins de locomotion sont éparpillés sur la carte. En effet, c’est une tradition de Rook Island de laisser son quad au bord de la route avec les clefs dessus. Si vous en avez marre de conduire, le voyage rapide (cf téléportation) est possible. C’est bien oui et non, car à quoi bon avoir une carte immense si c’est pour ne jamais la visiter.

Far Cry 3 fait penser à Assassin’s Creed 3 sur beaucoup de points. Il faut par exemple monter en haut de tours radio pour débloquer la carte des environs et voir les objets à proximité. Prendre des places fortes en tuant les gardes pour débloquer un endroit de téléportation, vous avez compris l’idée. Enfin, vous pouvez tuer les animaux pour fabriquer des objets. Ici on ne chasse pas les castors comme dans Assassin’s Creed 3 mais les crocodiles, les requins et les cochons. Autant vous dire que Jason est plutôt doué, car perdu sur une île, j’aurai du mal à chasser un tigre puis à faire un sac à dos et un carquois avec sa peau.

Vous avez des boutiques d’armes un peu partout où vous pouvez acheter ce que bon vous semble et vous avez même la possibilité de personnaliser votre artillerie. Ajouter un viseur laser à votre pistolet, plus de munitions, changer la couleur, quelques bonnes idées qui vous permettent de jouer à votre façon. Des munitions en plus ou un silencieux, à vous de voir. Un style de jeu qui se retrouve dans le système d’expérience de votre personnage.

Jason Brody gagne de l’expérience en tuant ses ennemis, en réalisant ses objectifs et en trouvant des objets. Les points d’exp gagnés peuvent variés sur un kill par exemple. Vous gagnerez plus de points si vous tuez quelqu’un sans qu’il vous voit en lui sautant dessus depuis un toit, à vous de voir. Ces points vous permettent de débloquer des aptitudes pour affiner votre façon de jouer. Ces aptitudes sont représentées sous forme de tatouage, à vous d’avoir le plus gros comme on dit. Plutôt infiltration en obtenant des talents de meurtrier silencieux, bourrin en pouvant porter plus d’armes, chasseur en apprenant à faire des super seringues pour vous soigner. C’est ce coté « choix des caractéristiques » qui fait très RPG. Et c’est plutôt bon !

L’histoire est bien foutue, les missions sont cool et le jeu monte en puissance. Le multi est fun comme on avait pu le voir avec la preview. Il y a même un coop à 4 exclusif, et des missions facultatives dans le mode solo pour faire du scoring. Je ne peux pas terminer ce test sans parler du jeu d’acteur effectué pour le personnage de Vaas. Complètement (ou presque, encore une fois) fou, Vaas est bluffant de réalisme. On ne peut nier que le travail effectué est superbe. Mais le hic, c’est sans doute la violence du jeu que Vaas met en avant à plusieurs reprises. Far Cry 3 est violent et il faut avouer que ça peut déranger car c’est une violence purement gratuite. Les développeurs auraient pu freiner un peu tout ça car le jeu devient malsain, et le déroulement de l’histoire n’aide pas à changer de point de vue.

CONCLUSION: Far Cry 3 est un très bon FPS dans un monde ouvert. Avec un style RPG pour faire évoluer son personnage, un scénario prenant et une tonne de bonnes idées, difficile de passer à coté. Attention toutefois, il est à réserver à un public adulte, car la violence (visuelle et psychologique) est vraiment omniprésente.

7.5/10
Informations
Le système d’expérience
L’environnement
Le personnage de Vaas est fou !
De la violence gratuite à foison
Chasser dans AC3 c’est soûlant, dans FC3 aussi

Développeur : Ubisoft / Éditeur : Ubisoft / Genre : FPS-RPG / Joueurs : 1-14
Jeu en ligne : Oui / Date de sortie : 29 novembre / Disponible sur : PC, PS3 & Xbox 360


Notation:
0.0 – 3.5 | Fuyez, ce jeu ne parviendra qu’à vous faire perdre votre temps.
4.0 – 5.5 | Plutôt moyen, on ne le conseille que si vous n’avez rien d’autre.
6.0 – 7.5 | Les fans aimeront, les autres seront un peu plus dur à convaincre.
8.0 – 9.5 | On se rapproche du hit incontestable. A acheter les yeux fermés.
10 | Le jeu à posséder dans sa collection, c’est plutôt rare.

  • Rougenoirblanc

    Le jeu est violent, car sur une île tenue par des pirates, c’est « tuer ou être tué » /o/

    • http://www.jeuxvideo.org Cyril Letonnelier

      Ahah, c’est pas ça que je veux dire ! C’est le coté malsain du jeu.



Pin It on Pinterest