Menu

Review | Gears of War: Judgment (Xbox 360)

Cyril Letonnelier - 10 avril 2013
#Jeux vidéo #Tests de Jeux vidéo Review | Gears of War: Judgment (Xbox 360)

Un spin-off pour Gears of War, que demander de plus ? Développé par les papas de Bulletstorm, cet opus met en avant Baird et non Marcus. L’un des jeux phares de la Xbox 360 revient sur le devant de la scène, avec un solo pas mal foutu et un multi renouvelé. De quoi faire plaisir aux fans qui aiment le changement !

Temps de jeu personnel: 16 heures

On reprend pas les mêmes et on recommence

Gears of War: Judgment se passe avant la trilogie, au moment où l’ingénieur Baird est encore lieutenant chez les CGU. Le jeu se passe sous forme de flashbacks, puisque les 4 membres de l’équipe Delta se trouve devant un tribunal et raconte ce qu’il s’est passé plus tôt. Cela va avoir deux avantages majeurs. Le premier, c’est qu’on incarne tous les personnages les uns après les autres. Comme ça, pas de jaloux. Le second, c’est qu’on peut pimenter un peu le jeu. En effet, pendant que l’on raconte notre histoire devant le tribunal, nos héros nous proposent à chaque mission de dire quelque chose qui n’est pas officiel du style « les ennemis avaient tous des OneShots », ou « nous n’avions que des fusils à pompe ». Une fois cette option sélectionné, vous devez réussir la mission avec ce défi, ce qui rend le jeu vraiment difficile quand on joue dans la difficulté la plus dur.

Pourquoi rendre le jeu difficile ? Et bien parce que pendant qu’on joue, un système de scoring récompense les meilleurs joueurs. Plus c’est dur, plus on a de points. Plus on a de points, plus on débloque des bonus, que ce soit de l’expérience ou des skins d’armes et de personnages. On débloque même une campagne supplémentaire qui est une histoire parallèle à la fin de Gears of War 3.

Le jeu monte tranquillement en puissance pendant la campagne solo, sans être épique. On se promène, on tue des ennemis, on avance dans nos objectifs sans pour autant sentir ce qui nous avait bluffé dans Gears of War 2. Judgment a la particularité de miser sur des nouveautés, plutôt que de faire une copie des précédents opus.

Les nouveautés, c’est quelques armes pas mal foutues. Un sniper mitraillette, un sniper sans lunette de précision, un lance grenade qui rebondit, de quoi s’amuser pendant un combat. Ensuite, la jouabilité a changé d’un point de vue pratique. On ne transporte plus de pistolet en plus de ses deux armes principales. Le pistolet est considéré comme une des deux armes. La grenade est une arme secondaire elle aussi, plus besoin de l’équiper pour la balancer. Enfin lorsqu’on utilise un ennemi comme bouclier vivant, on peut se servir de ses armes normalement, et donc tirer avec un fusil à pompe ce qui était impossible auparavant.

Autre nouveauté, le mode multi OverRun, qui oppose les locustes et les humains d’une façon stratégique. Ici on ne doit pas « tuer les autres » ou « garder des collines », c’est un peu plus complexe. Les humaines doivent protéger une base que les locustes doivent attaquer, le tout dans un temps limité. Le plus ce sont les classes (medic, soldat, ingé …) pour les soldats humains puisqu’on peut jouer véritablement tactique pour défendre notre bien. Les locustes possèdent quant à eux les classes du mode Horde.

En parlant du mode Horde, il a disparu dans ce Gears of War. Tout comme le mode Execution (mais ce dernier est finalement téléchargeable gratuitement en DLC). Un choix contestable pour le mode Horde, puisqu’il s’agissait d’une véritable bonne idée.

CONCLUSION: Gears of War Judgment est un pas en avant pour la licence. Des bonnes idées, mais aussi des moins bonnes se côtoient pour nous offrir un opus en demi-teinte. Loin d’être une pale copie de ses prédécesseurs, il ne révolutionne pas la série pour autant.

7.0/10
Informations
Le modo OverRun
Les défis en solo/coop
Pas de mode Horde
L’histoire pas folle

Développeur : People Can Fly / Éditeur : Microsoft Studios / Genre : TPS / Joueurs : 1-8
Jeu en ligne : Oui / Date de sortie : Disponible / Disponible sur : Xbox 360


Notation:
0.0 – 3.5 | Fuyez, ce jeu ne parviendra qu’à vous faire perdre votre temps.
4.0 – 5.5 | Plutôt moyen, on ne le conseille que si vous n’avez rien d’autre.
6.0 – 7.5 | Les fans aimeront, les autres seront un peu plus dur à convaincre.
8.0 – 9.5 | On se rapproche du hit incontestable. A acheter les yeux fermés.
10 | Le jeu à posséder dans sa collection, c’est plutôt rare.



Pin It on Pinterest