2014-04-09 14:42:392013-10-21 10:59:41

21 octobre 2013 - 10h59

Preview | Forza Motorsport 5 (Xbox One)

Deuxième titre testé sur Xbox One, Forza Motorsport 5 qui sera présent au lancement de la console de Microsoft. Vous avez peut être compris depuis le temps que j’étais plus « arcade » que « simulation » il y a quelques années mais que cela avait changé depuis Forza 2. Il faut avouer que la série a toujours eu un virage d’avance face à la concurrence, et que dernièrement Forza Horizon avait donné un nouveau souffle « arcade » mais pas trop pour donner envie à tout le monde de s’y mettre.

Une course, deux tours, 4/5 voitures, pas de quoi casser la baraque pour tester Forza 5 mais juste ce qu’il faut pour montrer à quoi on peut s’attendre. On commence par choisir sa voiture, avec la possibilité de la voir sous les moindres détails dans son garage avant de lancer la course. L’autovista si cher à Forza. On se lance le plus rapidement possible dans la course pour voir ce que ça donne en pleine partie.

Les impressions en vrac: l’impression de vitesse est toujours aussi magique en vue pare-choc, et la vue pilote est très propre. On laissera la vue extérieur aux fans de GTA, qui auront comme d’habitude une sensation de vitesse digne d’une Golf GTI alors qu’ils conduisent une F50. On enchaîne nos deux tours tranquillement, sans trop de nouveauté tant on est concentré sur notre performance. Pourtant, quand on observe un peu l’environnement, il y a pas mal de changements.

Notre HUD est dynamique et nous donne un effet très FPS dans l’idée. Le compteur de vitesse bouge, tout comme le reste, en fonction de notre vitesse (et/ou de notre déplacement). On remarque aussi que la température de nos pneus s’affiche sur le coté droit de l’écran, en permanence, ce qui rend sa lecture plus pratique. Visuellement, le jeu ne vous laissera pas au pit stop. On est loin de la claque qu’a pu être Forza 2 lors de sa sortie. Forza 5 semble un tant soit peu plus beau si ce n’est identique à première vue. Là où ça s’améliore, c’est coté « animation » car on s’aperçoit qu’il y a pas mal d’effets autour de la piste. Du vent, du sable, c’est très beau mais c’est à coté de la piste et pas « sur » la piste. En effet, quand on roule sur la terre ou qu’on dérape sur l’herbe, le sol ne renvoie rien, si ce n’est qu’il ne prend quelques marques de nos pneus.

La vraie nouveauté de la Xbox One qui prend de l’intérêt pour Forza 5, c’est les vibrations dans les gâchettes. Qu’on dérape ou qu’on morde sur le bas côté, et on ressent les vibrations comme un retour de force dans nos gâchettes. Il faut s’y habituer, mais une fois que c’est fait, on a du mal à sans passer. Notre manette est active, comme un volant.

Il ne manque plus qu’à voir les différents circuits proposés et le système de jeu en ligne pour se faire une idée précise de ce que va nous offrir Forza Motorsport 5, mais on est quand même très confiant ! Sans aucun doute le must-have de l’année pour les fans de simulation automobile.



http://www.jeuxvideo.org/wp-content/uploads/2013/10/Forza5_CarReveal_Ferrari599GTO_Week3_WM.jpg
Accueil Must read Preview | Forza Motorsport 5 (Xbox One)
Cyril Letonnelier Cyriloo w
Executive Editor @ Jeuxvideo.org and Generationmp3.com, founder @geek2thefuture, ex videogame journalist @ 20minutes.fr.

Preview | Forza Motorsport 5 (Xbox One)

X