2017-02-13 11:57:462013-10-17 11:51:26

17 octobre 2013 - 11h51

Review | Disney Infinity (Xbox 360)

cover

Disney se lance enfin dans le jeu vidéo original en embarquant son monde magique sous forme de jouets connectés. Une vraie bonne idée qui n’est pas neuve mais qui a le mérite d’être crédible vis à vis de l’utilisation qu’en fait le géant à la souris fêtarde. J’ai joué à Disney Infinity avec mon âme d’enfant, et c’était pas mal.

Temps de jeu personnel: 4 heures

L’imagination, tout est dans l’imagintation

Disney Infinity possède un principe de jeu addictif pour les enfants (et les collectionneurs), il faut posséder une base/portail sur lequel on place une figurine (son personnage) pour jouer. Vous l’avez compris, il va falloir acheter des figurines à gogo ! Le pack de démarrage contient 3 figurines en plus de la base: Sulli de Monstres Academy, Jack Sparrow de Pirates des Caraïbes et M. Indestructible des Indestructibles. Coté licence, on a du joli avec Cars, Lone Ranger, Toy Story in Space, L’Étrange Noël de monsieur Jack, Les Mondes de Ralph, La Reine des neiges, Raiponce, Phinéas et Ferb et l’emblématique Fantasia.

Les figurines stockent des informations, comme votre expérience et vos découvertes, ce qui vous permet d’emporter votre personnage chez un ami et de récupérer toutes vos données simplement en posant le personnages sur sa base. Attention donc à ne pas échanger votre Sulli avec quelqu’un d’autre sans faire exprès ! Jouable jusqu’à 4 (en ligne), Disney Infinity propose plusieurs modes de jeux, où votre imagination est mise à rude épreuve.

Le mode Play Set vous propose de vous balader dans le monde de votre personnage. Il faut donc placer votre figurine sur la base et c’est parti. Une fois arrivé dans l’univers sélectionné, vous pouvez l’explorer, acheter des améliorations ou encore effectuer des missions. Des aventures hautes en couleur avec des phases d’action pas très compliquées mais qui restent dans l’état d’esprit des jeux Disney. Pour couronner le tout, on a aussi des missions plus furtives, de quoi faire travailler notre coté « infiltration ».

Si les missions sont répétitives (en même temps, les missions des héros dans les dessins animés sont souvent comme ça), le mode Toybox devrait ravir pas mal de joueurs. Il s’agit d’un mode de jeu qui permet de créer son monde, son univers, à sa façon. Comme d’habitude sur console (si ce n’est Trials Evolution), il faudra se faire la main pour réaliser quelque chose de beau et fonctionnel. Mais le point positif, c’est que Disney Infinity regorge d’objets à débloquer ! Disney met en avant l’imagination des enfants et des joueurs, en mettant à disposition un véritable outil complet, bien qu’enfantin.

Après quelques heures, on se rend compte du potentiel qu’offre le jeu. Par contre, il faudra mettre la main à la poche pour acheter de véritables jouets IRL qui ressemblent à des DLC qu’on peut tenir dans sa main quand on y pense un peu. Graphiquement moyen, la force du titre réside plus dans son avenir que dans son passé, à cause des univers qui font un peu vide pour le moment.

Développeur : Avalanche Software / Éditeur : Disney / Genre : Aventure / Joueurs : 1-4
Jeu en ligne : Non / Date de sortie : Disponible / Disponible sur : Nintendo 3DS, PlayStation 3, Wii, Wii U, Xbox 360, PC, iOS

Conclusion

6.5

En résumé
Disney Infinity propose un concept intéressant. Un jeu d’aventure qui mise sur l’imagination des joueurs, avec l’utilisation de licences magiques pour tout le monde. On a hâte de voir les prochaines figurines !

Les points forts
La sandbox
L’imagination au centre du jeu

Les points faibles
Pas trop de détails
Le prix des figurines (DLC)

Notation: 0.0 – 3.5 » Run, you fools! | 4.0 – 5.5 » Moarf. | 6.0 – 7.0 » Le travail est fait. | 7.5 – 9.5 » Ça casse trois pattes à un canard ! | 10 » Masterpiece.



http://www.jeuxvideo.org/wp-content/uploads/2013/10/Disney-Infinity.jpg
Accueil Must read Review | Disney Infinity (Xbox 360)
Cyril Letonnelier Cyriloo w
Executive Editor @ Jeuxvideo.org and Generationmp3.com, founder @geek2thefuture, ex videogame journalist @ 20minutes.fr.

Review | Disney Infinity (Xbox 360)

X