2017-02-11 21:08:532014-04-28 18:01:24

28 avril 2014 - 18h01

Review | Child of Light (Multi)

Child_of_Light_art

Véritable bijou visuel, Child of Light sort sur nos consoles de salon pour notre plus grand bonheur. Mariage réussi entre univers féerique, ambiance poétique et système de combat innovant, Ubisoft nous offre ici un cocktail rafraîchissant à découvrir seul ou accompagné.

Temps de jeu personnel: 11 heures (PS4)

Un univers de magie et de poésie

Child of Light nous propose d’incarner la jeune Aurora, petite fille aux cheveux rouges qui explore un monde inconnu accompagnée par une Luciole pour la conseiller. Aurora va devoir combattre des créatures en utilisant sa force, sa magie et l’aide de compagnons qu’elle rencontrera au fil de son aventure. Pas question de vivre cette aventure seule donc, puisqu’une multitude de personnages aux talents variés vous rejoindront pendant l’histoire.

Child of Light nous conte une histoire en vers et en rimes, avec pour seuls sons une voix off qui narre notre histoire ainsi qu’une musique d’ambiance superbe. Pas de voix pour nos personnages qui s’expriment essentiellement en rimes, donnant une dimension très originale au jeu. Les graphismes nous font penser à des aquarelles, grâce à une très bonne utilisation d’une 2D/3D par paliers. Une sorte de Rayman Legends à la peinture à l’eau.

Le jeu est un mélange d’exploration, d’énigmes et de combats. Si les énigmes ne sont pas très compliquées et que le monde de Child of Light est un mode ouvert mais en ligne droite, c’est les combats qui donnent de le coté dynamique au jeu. Pas moyen de se reposer sur des acquis, il faut ici être à l’affût du moindre détail. D’une part parce que les ennemis possèdent plusieurs « types » (feu, eau, terre, obscur,…) et qu’à l’image de Pokémon (j’aime cette comparaison très simple), il faut savoir combattre l’eau par la foudre. Ce qu’on apprécie tout particulièrement, c’est qu’on se bat souvent contre plusieurs types d’ennemis à la fois, ce qui nous oblige à avoir une stratégie multiple.

D’autre part parce que le système de combat est original. Il s’agit d’un tour par tour amélioré. En effet, il y a une jauge d’attente en bas de l’écran où chaque personnage possède un petit curseur. Suivant la vitesse de chacun, le curseur se déplace jusqu’à un point d’action où vous choisissez ce que vous souhaitez faire (attaquer, soigner). Une fois cela fait, vous avez une phase d’exécution, petite période où votre curseur avance plus ou moins rapidement suivant la difficulté de votre action (une attaque lourde est lente, un coup de griffe est rapide). L’intérêt, c’est que vous pouvez attaquer 2 fois plus que vos ennemis si vous êtes très rapide, le tout même si c’est du tour par tour. La subtilité, c’est que si vous tapez un ennemi alors qu’il est dans la phase d’exécution, vous annulez son attaque et le repassez en phase d’attente. Etant donné que vous avez 2 personnages dans votre équipe et qu’en face vous pouvez avoir 3 ennemis, vous imaginez rapidement que ça se complique.

Le jeu embarque un système d’expérience et de spécialisations approfondis, ainsi qu’une gestion d’amélioration de capacités bien pensée. Tout ce qu’il faut pour avoir un RPG complet. En bonus, vous avez votre ami la Luciole qui peut vous aider pendant les combats. Il peut ralentir un ennemi ou vous soigner, à vous de voir. En co-op, vous contrôlez Aurora tandis que le deuxième joueur joue uniquement la Luciole.

Développeur : Ubisoft / Éditeur : Ubisoft / Genre : RPG / Joueurs : 1-2
Jeu en ligne : Non / Date de sortie : 29 avril 2014 / Disponible sur : PC/PS3/PS4/Xbox 360/Xbox One

Conclusion

7.5

En résumé
Child of Light est un jeu magique, qui nous emmène dans son monde sans aucun problème. Un système de combat bien pensé (un peu répétitif) et un univers enchanteur, cocktail parfait pour un voyage dépaysant.

Les points forts
L’univers visuel et sonore
Le système de combat

Les points faibles
Un système d’expérience chronophage


Notation: 0.0 – 3.5 » Run, you fools! | 4.0 – 5.5 » Moarf. | 6.0 – 7.0 » Le travail est fait. | 7.5 – 9.5 » Ça casse trois pattes à un canard ! | 10 » Masterpiece.



http://www.jeuxvideo.org/wp-content/uploads/2014/04/363368.jpg
Accueil Must read Review | Child of Light (Multi)
Cyril Letonnelier Cyriloo w
Executive Editor @ Jeuxvideo.org and Generationmp3.com, founder @geek2thefuture, ex videogame journalist @ 20minutes.fr.

Review | Child of Light (Multi)

X