2017-02-11 20:30:302016-09-19 14:18:59

19 septembre 2016 - 14h18

Review | ReCore (Xbox One & PC)

recore-images-jaquette-1_09013601A900839945

Fils prodige de Keiji Inafune (Megaman) et Joseph Staten (Halo), ReCore est un jeu vidéo ovni dans la liste des jeux présents sur la console de Microsoft. Ce jeu d’aventure, exploration, plateforme nous ramène un vent de gameplay qu’on avait pas eu depuis longtemps, avec un univers original. C’est l’histoire de Joule, de Mack, d’un monde désert et d’un scénario de science-fiction où l’on va devoir à nous tout seul sauver le monde (poke MasterChief), armé d’un simple fusil et d’une paire de bottes qui nous propulse dans les airs.

Temps de jeu personnel: 30 heures (Xbox One) + 5 heures (PC)

Lost MegaMan Planet of ReCore Prime

ReCore nous place dans le feu de l’action, ou de l’inaction (au choix), au milieu d’une planète qui s’appelle Alter Eden. Un vaste désert sans vie, où Joule (notre personnage), va devoir survivre et réparer le bordel environnent à l’aide de son fidèle robot Mack. Quand je dis robot, je vulgarise car dans ReCore il s’agit d’Orbot. Les Orbots sont des robots qui sont alimenter à l’aide d’une orbe (bleu, rouge, jaune). Donc nous voici parti avec Mack, dans le désert, à la recherche de la vérité, de pièces détachées et d’orbes qui brillent. On se croirait dans un jeu Star Wars où l’on incarnerait Rey suivit par BB8, mais non, ici le pouvoir de la Force n’existe pas.

Vous allez me dire que s’il n’y a pas de vie sur la planète, on va vite s’ennuyer. Evidemment ce n’est pas tout à fait le cas. Il y a des Orbots renégats, qui après avoir passé trop de temps au soleil sont devenus vos ennemis. Il s’en suit tout un tas de combats, qui auront lieu dans un monde semi-ouvert, où dans des « donjons » bien spécifiques. ReCore est un jeu a plusieurs facettes. D’un coté, un univers à découvrir, un mode où il faut se balader à la recherche de donjons cachés, tout en dézinguant des orbots à tout va. De l’autre, nos fameux donjons qui se séparent en deux catégories: ceux de l’histoire et ceux des joueurs. Si vous suivez le scénario principal, vous aurez la chance de faire des donjons obligatoires, mais si vous en voulez un peu plus, il y a tout un tas de donjons facultatifs qui mettront votre skill à rude épreuves. A vous les combats acharnés ou les plateformes mouvantes.

Le système de jeu débute avec un gameplay très simple, qui devient de plus en plus complet au fur et à mesure de l’aventure. Il y a 3 couleurs d’orbes primaires, représentant chacune un caractère/état d’esprit (un peu comme Pokémon Go me direz vous): rouge pour l’attaque, jaune pour la défense et bleu pour l’énergie. Chaque ennemi est donc composé d’une couleur précise (ou d’un mélange), et vous devez switcher la couleur de votre arme pour canarder efficacement tout ce petit monde. On tire mieux avec des lasers rouges sur un ennemi rouge. Votre compagnon qui est aussi un Orbot, qui s’appelle Mack, possède lui aussi sa couleur ! D’autres Orbots feront leur apparition avec d’autres couleurs, ce qui vous permettra de réaliser quelques petites stratégies pour vos combats.

Coté scénario, on casse pas trois pattes à un canard mais c’est bien. C’est crédible, le jeu d’acteurs des personnages n’est pas fou mais on est pas face à un jeu d’un autre temps. ReCore est un jeu pour collectionneurs qui aiment chercher à gauche et à droite des objets pour upgrader ses compagnons. Car oui, vos Orbots peuvent être améliorés. En plus de l’expérience que vous gagnez au quotidien et qui vous fait monter vous et vos Orbots de niveaux, vous pouvez remplacer les différentes parties du corps de ces petits animaux. Tout au long du jeu vous trouverez des plans pour des pièces d’Orbots, à vous de trouver les bidules qui vont bien pour pouvoir les créer dans votre établi. Après quoi, vous aurez des bonus d’attaque, de défense, de pouvoirs et j’en passe.

ME3050752425_2

L’univers de ReCore passe aussi par une très belle musique composée par Chad Seiter. Un travail soigné, qui nous permet une immersion réussi dans le monde de ReCore. On regrette par contre que graphiquement, les différentes phases de jeux soient inégales. C’est encore plus flagrant sur PC où l’expérience est beaucoup plus dynamique. A noter les temps de chargement atrocement longs sur Xbox One (qui nous rappelle les sombres heures de l’histoire de BloodBorne sur PS4).

Développeur : Comcept & Armature Studio / Editeur : Microsoft Studios / Genre : Action-Aventure
Joueur : 1 / Jeu en ligne : Non / Date de sortie : 16 septembre 2016 / Disponible sur : Xbox One & PC

Conclusion

6.0

En résumé
ReCore est un bon exemple d'une idée bien foutue avec une réalisation pas tout à fait à la hauteur. On passe un bon moment, parsemé d'instants de frustration à cause de bugs par ci par là, avec une sensation de jeu pas vraiment terminé. Si on passe outre, on se retrouve avec une expérience assez riche pour un jeu de plateforme et de tir.

Les points forts
Le gameplay complet
La difficulté des niveaux
La musique au top

Les points faibles
Le monde trop grand pour rien
La qualité graphique inégale
La réalisation des équipes de compagnons

Notation: 0.0 – 3.5 » Run, you fools! | 4.0 – 5.5 » Moarf. | 6.0 – 7.0 » Le travail est fait. | 7.5 – 9.5 » Ça casse trois pattes à un canard ! | 10 » Masterpiece.



http://www.jeuxvideo.org/wp-content/uploads/2016/09/theVideoGameGallery_27775_2560x1440.jpg
Accueil Must read Review | ReCore (Xbox One & PC)
Cyril Letonnelier Cyriloo w
Executive Editor @ Jeuxvideo.org and Generationmp3.com, founder @geek2thefuture, ex videogame journalist @ 20minutes.fr.

Review | ReCore (Xbox One & PC)

X