2017-02-11 20:29:372016-10-06 09:10:51

06 octobre 2016 - 09h10

Review | Gears of War 4 (Xbox One & PC)

2016-10-05_23h26_07

On l’a attendu. Gears of War passe le cap de la trilogie après un rapide spin-off et rejoint Halo dans le renouveau de son aventure. Changement de studio de développement, changement de héros et changement de console, le moment décisif où l’on veut redécouvrir ce qu’on a aimé dans les précédents volets tout en ayant un lot de nouveautés. Le jeu qui nous a fait aimer la mitraillette avec une tronçonneuse revient, avec cette fois ci un style « new school ». Disponible sur PC et Xbox One, il vous faudra du temps pour apprivoiser la bête.

Temps de jeu personnel: 10 heures (Xbox One) + 20 heures (PC)

Gears… Gears never change

Gears of War 4 nous place 25 ans après la fin de Gears of War 3. Comme nous le constatons souvent dans les jeux et les films de notre époque, ce n’est pas parce qu’une histoire se finit bien que tout roule ensuite. Vous incarnez JD et à première vue, c’est un peu le début de l’apocalypse. Vous êtes un ancien CGU, et vous allez devoir vous mettre à sauver le monde, comme c’est le cas dans tous les Gears of War, car sinon on s’ennuierait. Le scénario ne casse pas trois pattes à un canard mais nous permet de découvrir des environnements divers et variés, de nouveaux personnages, un peu d’humour qui ne fait pas de mal et des ennemis robotisés (mais pas que). Des environnements qui jouent beaucoup avec les éléments car la météo est capricieuse dans cet épisode. Des rafales de vent changeront un peu la physionomie des combats, faisant voltiger des toits d’immeubles, des véhicules et des morceaux de corps d’ennemis.

Le jeu propose un gameplay centré sur l’action, avec des gunfights en pagaille mais surtout en escalade. On commence plutôt soft pour aller toujours un peu plus loin. Tout au long des actes de nouveaux ennemis font leurs apparitions et de nouvelles armes aussi, pour augmenter le fun des combats. Si l’historique des armes est conservé (lanzor, destructor, kaomax, boomshot ou encore boltok), on a des nouveautés avec des armes plus « high tech ». Un fusil à pompe qui tire une première fois lorsque l’on presse la gâchette, puis une deuxième lorsqu’on la relâche. Un fusil de sniper où le tir se charge, un lance « lame de rasoir » ou encore une sorte d’Uzi électrique. De quoi agrandir notre arsenal et trouver son style de jeu.

gears-of-war-4-571f0c7d17aa4

Après avoir débuté la campagne sur Xbox One, j’ai enchaîné sur PC en triple-screen. Le jeu est propre, graphiquement au rendez-vous. Gears tourne sous Unreal Engine et on retrouve la patte visuelle des précédents avec un jeu très prononcé sur les couleurs (lumières, liquides, armures). L’univers sonore est superbe, le travail de Kevin Riepl est retravaillé par Ramin Djawadi pour donner une dimension plus « cinématographique » au titre. L’ensemble offre une campagne solo, jouable en co-op, très réussie. On se défoule, on joue un peu stratégie (une pensée pour les valeureux qui joueront en vétéran) et on s’éclate (au sens propre et figuré).

Gears of War 4 c’est aussi (et beaucoup maintenant) du multi ! Le jeu multi se découpe (vocabulaire de la scie-sauteuse oblige) en 2 parties principales: le mode horde et le mode matchs en équipe. Coté horde, on doit repousser des vagues d’ennemis (50 vagues pour les plus forts) tout en fortifiant l’endroit que vous devez défendre. Plus le jeu avance et plus vous pouvez acheter des armes et accessoires. Il y a de l’autre coté les matchs en ligne, ou l’on s’affronte par équipe de 5. S’il y a toujours les modes classiques, des nouveautés font leur apparition comme le mode Dodgeball. Ici, un de vos co-équipiers revient à la vie quand vous tuez un adversaire. J’ai eu l’occasion de beaucoup jouer à la béta mais peu au multi du jeu final, mais j’ai retrouvé les sensations de Gears of War 1 (avec un jeu beaucoup plus sanguin que Gears of War 3) dans cet épisode.

Développeur : The Coalition / Editeur : Microsoft Studios / Genre : Action
Joueur : 1-10 / Jeu en ligne : Oui / Date de sortie : 7 octobre 2016 / Disponible sur : Xbox One & PC

Conclusion

9.5

En résumé
Gears of War 4 est bien le jeu tant attendu. Avec un air old school remis au goût du jour, on profite de tout ce qui nous plaisait dans les anciens épisodes (avec des clins d'oeil pour les fans) et on y ajoute un environnement plus utilisables et une ambiance plus "spectacle". Achetez-le, c'est de la bombe.

Les points forts
Le prologue !
Le gameplay toujours kiffant
L'ambiance du jeu (son + dialogue)

Les points faibles
Des murs invisibles dans les niveaux
La VF assez inégale


Notation: 0.0 – 3.5 » Run, you fools! | 4.0 – 5.5 » Moarf. | 6.0 – 7.0 » Le travail est fait. | 7.5 – 9.5 » Ça casse trois pattes à un canard ! | 10 » Masterpiece.



http://www.jeuxvideo.org/wp-content/uploads/2016/10/gears_of_war_4-kait-jd-and-delmont-sci_fi-f14-800x450.jpg
Accueil Must read Review | Gears of War 4 (Xbox One & PC)
Cyril Letonnelier Cyriloo w
Executive Editor @ Jeuxvideo.org and Generationmp3.com, founder @geek2thefuture, ex videogame journalist @ 20minutes.fr.

Review | Gears of War 4 (Xbox One & PC)

X